samedi , 16 décembre 2017
À ne pas manquer
Accueil / Presse / Les Fermières font des graffitis à l’école (Le Mirabel, 17 avril 2015)

Les Fermières font des graffitis à l’école (Le Mirabel, 17 avril 2015)

Source: http://www.hebdosregionaux.ca/laurentides/2015/04/17/les-fermieres-font-des-graffitis-a-lecole

fermiereSAINT-JÉRÔME – Pour souligner les 100 ans d’existence des Cercles des Fermières du Québec, des membres du Cercle des Fermières de St-Lucien se sont rendues à l’école alternative La Fourmilière afin d’y installer un graffiti en tricots sur la clôture de la cour d’école.

Ces tricots ont été installés avec les enfants puisqu’ils les on réalisées conjointement avec les fermières. Une belle activité intergénérationnelle que tous ont appréciée. Cette initiative a été organisée par les Cercles des Fermières du Québec.

Au cours de l’été, les 650 cercles de la province participeront à l’événement tricot graffiti. Ainsi, plus de 450 municipalités, arbres, lampadaires et autres mobiliers urbains seront transformés pour le plaisir des passants.

D’ailleurs la semaine prochaine, le 20 avril, le Cercle des Fermières de Sainte-Paule installera ses graffitis en tricot sur les arbres du parc Labelle.

On veut de la relève!

En cette année du centenaire, les Cercles des Fermières du Québec sont bien déterminés à promouvoir leur mission. L’association a besoin de femmes de tous âges pour contribuer à améliorer les conditions de vie de la femme et de la famille et participer à la transmission du patrimoine artisanal et culturel québécois.

«Notre grand défi est de convaincre les jeunes femmes d’embarquer! Certaines le feront pour apprendre des techniques artisanales, d’autres pour s’impliquer dans différents dossiers et apprendre les rouages d’un conseil d’administration», souligne Louise Lagarde, présidente provinciale.

En 2015, plusieurs projets ont été mis de l’avant pour attirer la jeune relève. L’événement Tricot graffiti est l’un des exemples tout comme plusieurs causes comme la Fondation OLO et la Fondation Mira.